Un espace de vie social a atterri à l’aéroport

La ville est constituée de quartiers et osons la comparaison, les quartiers sont comme les jours, ils se suivent et ne se ressemblent pas. La cité est donc un espace hétérogène riche par sa diversité architecturale et humaine.

Outre ces quartiers plus commerciaux, qui se reproduisent selon un clonage étudié et orchestré, les autres, ceux qui se sont dessinés au fil des siècles et des dernières décennies apparaissent comme des lieux de mémoire.

Dans un quartier il y a un agencement toponymique, topographique, avec des lieux, des rues, avec la présence de magasins, d’usines ouvertes ou fermées, tout cela structure un territoire et ce territoire c’est de la mémoire. Ce qui fait que le quartier est singulier, particulier”explique Laurent Aucher, maître de conférence en sociologie à l’université d’Orléans.
Le sociologue trace ainsi la différence entre l’espace qui couvre une étendue et le territoire qui est investi de culture et d’histoire.

L’urbanisme pose avant tout un problème sociologique. Or une société se réalise par un regroupement d’individus.”
H. Laborit, l’homme et la ville

Le noyau de la ville représenté par son centre est le lieu du pouvoir politique, le quartier est un marqueur de pouvoir et de différenciation sociale. L’histoire joue sans aucun doute un rôle majeur dans l’image et l’appropriation du quartier par ses habitants, Laurent Aucher parle aussi de “topographie affective”.

A Bourges, le quartier de l’aéroport s’est véritablement construit à partir du début du XX ème siècle. Comme le rappelle le service patrimoine dans sa brochure dédiée à ce secteur berruyer, l’urbanisation n’existait alors que le long des grands axes pénétrant la ville sur la rive gauche de l’Auron.

Le nom du quartier se justifie car son développement est intimement lié à l’histoire de l’aéronautique. Construction de la piste d’atterissage, implantation de la société Hanriot, forte augmentation de la population ouvrière vont être les grandes étapes qui ont joué un rôle déterminant dans le schéma urbanistique.

http://www.encyclopedie-bourges.com/quartier_aeroport.html

La reprise de l’activité après guerre, la réponse faite par le maire de l’époque Henri Laudier, pour résoudre la grave crise du logement donnent un nouvel élan et de fait redessine ici la ville. La cité jardin et la volonté au début du XXI ème siècle de la réhabiliter renforce son identité.

« Dans tous les cas ramener la puissance de la vie dans la morne norme » Patrick Bouchain le pouvoir de faire

L’espace de vie sociale

Les habitants donnent vie au quartier. “Vivre ensemble et vivre à côté ce n’est pas la même chose” explique aussi Laurent Aucher. Le marché, l’église, les commerces, sont des espaces collectifs, de rencontres, d’échanges. L’espace de vie sociale en est un autre et il prétend être un outil “hautement humain” selon notre association les mille univers.

En décembre 2016, une réunion était organisée afin d’inaugurer cet espace de vie sociale. Plus de cent personnnes étaient présentes à ce moment fondateur qui s’est déroulée en présence du président de la Caf du Cher. Des acteurs de la vie culturelle du département étaient là, et l’écrivain poète Jacques Jouet, habitué de France Culture et intervenant aux mille univers a lu des textes écrits par les habitants du quartier. Textes issue d’ateliers d’écriture, exemple concret du lien qui se tissent entre les habitants.